La Roche-sur-Yon : le feuilleton de l’ex-dir’cab n’en finit pas de rebondir !

Dans notre n°139 qui sort ce 9 juin en kiosques, nous publions un article intitulé « Détournement d’argent public : le « Balkany de La Roche » en a-t-il encore sous la semelle ?! ». On y évoque un nouveau détournement présumé d’argent public de la part de l’ancien collaborateur de Luc Bouard, cette fois-ci dans le secteur associatif. En l’occurrence, l’ex-dir’cab, alors trésorier nous disait-on, aurait détourné en 2020, à des fins personnelles, 10.000 euros présents sur le compte du syndicat d’initiative Yon-Vie-Vendée, aussi appelée Actyve, créé et longtemps dirigé par Philippe Porté, adjoint au maire de La Roche-sur-Yon en charge des relations internationales, de l’identité napoléonienne et des musées. Une association, ou plutôt une coquille vide, puisque selon Philippe Porté, elle est « éteinte depuis 2014 », et il n’en est plus le président. Ce qui n’empêcherait pas la structure, toujours inscrite à la Préfecture, d’avoir accumulé au fil des années un joli trésor de guerre issu de fonds publics, de plusieurs dizaines de milliers d’euros… Malgré de très nombreuses sollicitations des principaux intéressés, impossible d’obtenir des précisions.

Et pourtant, on en apprend tous les jours ! Car selon de nouveaux éléments en notre possession, il ne s’agirait pas exactement du syndicat d’initiative Actyve, mais d’une nouvelle association dans le secteur patrimonial et touristique… également créée par Philippe Porté, en janvier 2019. Elle est même domiciliée chez lui ! Appelée « Les amis de Napoléon-Vendée », elle est présidée par un certain Lucas Tessier et a pour objet la « mise en valeur de l’identité napoléonienne, la promotion et la défense des richesses muséales et naturelles du territoire agglo-yonnais ». On n’est pas très éloigné de l’esprit du syndicat d’initiative donc, qui entendait « mettre en valeur les richesses naturelles et patrimoniales » sur le pays yonnais. Dans les statuts, que nous avons consultés, on retrouve parmi les membres fondateurs des personnes engagées dans le tourisme ou la culture, Philippe Porté, donc, mais aussi… l’ancien directeur de cabinet de Luc Bouard. Tiens donc ! C’est donc de cette asso dont il est le trésorier. Une structure toute récente, sans activité débordante, a priori sans cotisations de ses adhérents… Bref, comme une impression d’être en face d’une nouvelle coquille vide : décidément, il les accumule, Philippe Porté ! Mais alors, si l’ancien dir’cab a effectivement piqué dans la caisse il y a un an, comment l’association pouvait-elle disposer en aussi peu de temps d’une somme à cinq chiffres sur son compte ? Y’aurait-il eu un transfert de fonds de Actyve vers Les Amis de Napoléon-Vendée ? À ces questions, Philippe Porté, vers qui la plupart des membres nous a renvoyés, nous a simplement fait cette réponse laconique par sms : « Une enquête pénale est en cours », ce qui nous a été confirmé de manière officielle. Le président de l’association, de son côté, est resté muet. Quant à l’ancien dir’cab, il est totalement injoignable. Bref, dans cette affaire, c’est le silence qui règne… On a rarement vu un feuilleton aussi pauvre en dialogues !