Les nouvelles culottées

William Christie : la « terreur » des pupitres serait-il aussi un « prédateur » sexuel ?

En novembre dernier (dans notre numéro 133), on publiait un article sur le village de Thiré, rebaptisé pour l’occasion « Baroque’land » en raison de la place prise par William Christie et son ensemble musical Les Arts Florissants dans le bourg. Suite à ce papier, nous avons recueilli de nombreux témoignages sur la personnalité du chef d’orchestre. Et autant dire qu’il apparaît sous un nouveau jour : colérique, abusant de son pouvoir, voire « terrorisant » des chanteurs et musiciens jusqu’à briser des carrières… Et pour compléter le tableau, William Christie est aussi accusé de violences sexuelles, une plainte pour viol ayant même été déposée l’an dernier. Derrière le décor baroque, des coulisses peu reluisantes…

Lire la suite

Victimes de prêtres pédophiles, leur souffrance est éternelle…

Abusés dans leur chair et dans leur âme, certains se sont reconstruits ou tentent encore de le faire, d’autres ont enfoui leur extrême souffrance au plus profond d’eux-mêmes pour se protéger ; certains survivent à coups de neuroleptiques, quelques uns auraient en cours de route décidé d’en finir avec la vie… Tous ont un point commun, celui d’être passé par le petit séminaire de Chavagnes-en-Paillers, qui se révèle pour beaucoup être une machine à broyer les êtres humains plus qu’à les éduquer sainement selon les préceptes vertueux de l’église catholique. Enfants victimes d’abus sexuels (attouchements et viols en tous genres), ces hommes âgés de 50 à 60 ans veulent aujourd’hui témoigner des souffrances qui les hantent toujours, afin qu’elles soient écoutées et reconnues. Les faits subis étant prescrits pénalement, ils ont pour cela choisi la voie médiatique, qui reste leur ultime issue pour se faire entendre de tout le monde.

Lire la suite

La complainte du pangolin

Le dessin du 16 avril, par Ray Clid


Continuez de suivre les consignes à la lettre…

Le dessin du 14 avril, par Fifine Lapafine


Discours inaudible du gouvernement sur le port du masque…

Le dessin du 10 avril, par Jerc


Pendant le confinement, on s’emmerde tellement…

Le dessin du 9 avril, par Kurt


Quand la nature reprend ses droits

Le dessin du 8 avril, par N.C


Le gouvernement met la pression sur le BTP

Le dessin du 7 avril, par Ray Clid


Gestes barrières, pas de souci pour Rocco Siffredi !

Le dessin du 6 avril, par Bib’s


Pendant le confinement, il faut bien s’occuper…

Le deuxième dessin du 6 avril ! Par N.C


Et bon dimanche !

Le dessin du 5 avril, par NoTTo


D’ici à ce que les maternités se retrouvent elles
aussi surchargées…

Le dessin du 3 avril, par Galien


Le confinement vu par Ray Clid

Pendant cette “drôle” de période, chaque jour, un dessinateur croque l’actualité. Et c’est Ray Clid qui, aujourd’hui, lance cette série !


Coronavirus : Jean-Michel Lalère trop bavard, Alain Leboeuf en quarantaine, Bruno Retailleau épargné !

Jean-Michel Lalère aurait voulu mettre dans l’embarras ses amis politiques qu’il ne s’y serait pas pris autrement… Lundi 23 mars, un article du journal Ouest-France nous apprend que le maire de Fontenay-le-Comte s’est mis en quatorzaine après avoir côtoyé une personne porteuse du Covid-19. Cette annonce a fait réagir Pierre Henriet, député La République en Marche de Fontenay-le-Comte, qui s’est indigné sur les réseaux sociaux d’un comportement « irresponsable » du maire, ce dernier s’étant rendu notamment sur le marché de la commune le samedi précédent.

Lire la suite


Le maire de La Tranche se croit-il au-dessus du 1er ministre ? : les faits et les fake news…

Retour sur les premiers épisodes de la lutte contre la propagation de l’épidémie de coronavirus. Et notamment sur ce fameux samedi 14 mars, quand à 19h30, le premier ministre, en direct à la télévision, ordonne la fermeture de tous les commerces non essentiels à minuit et jusqu’à nouvel ordre. Tandis que, ce soir-là, les Français prennent véritablement conscience de la gravité de la situation et réalisent ce qui les attend… Serge Kubryk, le maire de La Tranche-sur-Mer, lui, en cette veille d’élection municipale, s’est montré plus relax, à en croire le message publié vers 21h par l’Union des professionnels tranchais (Upt) sur sa page Facebook : « Nous venons de voir Mr le maire qui autorise l’ouverture de tous les établissements demain. La fermeture devrait être officielle lundi. »

Lire la suite