Catégorie : Les Parutions

Le Sans-Culotte 85 N°137 (Avril 2021)

Chez McDo, un management à la sauce très piquante…

Depuis plusieurs mois, des enquêtes et témoignages révèlent la situation infernale vécue par des salariés de McDo dans toute la France : harcèlement moral, sexuel, brimades, insultes racistes ou sur le physique… Illustration parfaite aux deux McDo du pays des Olonnes où un manager est mis en cause pour son comportement envers de jeunes salariés, souvent âgés de 18-20 ans. S’il s’est fait remonter les bretelles il y a quelques années, il est toujours en poste, « bien protégé » nous dit-on…

Au jeu de Monopoly, le Puy du Fou avance ses pions

Il y a une dizaine d’années, Le Sans-Culotte 85 publiait une enquête sur la façon dont le Puy du Fou grignotait toutes les terres environnantes afin de s’assurer à la fois une protection et une réserve foncière. En tout, il possède aujourd’hui 388 hectares. […]

Le Sans-Culotte 85 N°136 (Mars 2021)

Une directrice d’école mise au coin après avoir visionné une vidéo islamophobe en classe

Voilà une histoire complètement invraisemblable… surtout par les temps qui courent ! Comment une directrice d’école, enseignant à des gosses de CM1-CM2 (9-11 ans), en est-elle venue à leur montrer un dessin animé ayant pour refrain que «  Mahomet a tué plein de Juifs et plein de mécréants  »… illustré par des images de décapitations, de lapidations, d’incestes et autres joyeusetés ?! Pour sûr, elle n’a pas pris la mesure de ce qu’elle faisait. Pourtant le sujet est explosif et l’école est une poudrière en la matière. Tout le monde a encore en tête l’affaire Samuel Paty… d’où la réactivité de l’Éducation nationale, tout comme des services de renseignements, forcément inquiets de voir cette histoire dégénérer. […]

Le Sans-Culotte 85 N°135 (Février 2021)

Foot : la coach des filles de La Roche « marquée à la culotte » par un vieux dossier…

Alors que L’Étoile sportive ornaysienne de football (Esof) de La Roche-sur-Yon est surtout connue pour sa section féminine, serait-ce un gros caillou dans sa chaussure à crampons  ? Fin décembre, le journal L’Équipe révélait qu’une entraîneure avait été licenciée du centre de formation de Clairefontaine (Yvelines) en 2013 pour « des relations intimes » avec de jeunes joueuses, dont certaines mineures. Une plainte pour agression sexuelle avait été déposée à l’époque par une joueuse, puis classée sans suite en raison de la prescription des faits présumés. L’entraîneure en question est Angélique Roujas, ancienne joueuse internationale. Suite à cet épisode, la technicienne a rebondi en 2014 dans un club de première division, à Metz, qu’elle a quitté en 2019 pour venir exercer à La Roche-sur-Yon. […]

Île d’Yeu : « passe-droit » pour le roi des Belges ? Et « sur ordre du préfet », en plus ?!

En août dernier, le roi Philippe de Belgique, qui a une résidence sur l’Île d’Yeu, s’est vu accorder un permis de construire pour une annexe de 40 m2 dans une zone naturelle protégée et un espace boisé classé. Selon l’opposition municipale, ce permis n’aurait jamais pu ni dû être délivré ; ce serait même un affront pour toutes les familles qui se sont vu refuser la construction d’une chambre supplémentaire pour leur gamin, sur cette île aux règles extrêmement fermes en matière d’urbanisme !

Mardi soir, en fin de réunion de conseil (filmée et retransmise en direct), l’élu de l’opposition met les pieds dans le plat, et questionne à ce sujet le maire, Bruno Noury, plutôt… mal à l’aise. […]

Le Sans-Culotte 85 N°134 (Décembre 2020-Janvier 2021)

Homophobie à l’Ices : les vieux démons de retour ?

Non, l’Institut catholique d’études supérieures (Ices) n’est pas une « fac facho » ni homophobe ! C’est en tout cas ce que s’échine à répéter la direction de l’établissement, surtout depuis l’épisode du saccage du stand LGBT à La Roche, en 2019, par certains de ses étudiants. Pour les responsables de l’université privée, ces agissements sont le fait d’une minorité et n’ont rien à voir avec les valeurs transmises par l’établissement. Et lorsque des professeurs partent en colo d’été avec l’Action Française ou Génération Identitaire (voir notre n° de septembre), ils font bien ce qu’ils veulent de leur temps libre tant que ça reste dans les limites de la légalité. Soit. […]

Le Sans-Culotte 85 N°133 (Novembre 2020)

Port Olona : Jean-Paul Dubreuil a carte blanche… ou plutôt gold !

Tandis que tous les projecteurs sont braqués sur les skippers du Vendée Globe, nous, on observe le sousmarin Dubreuil… Quand le grand patron vendéen accoste quelque part, généralement, faut que ça brille  ! Et force est de constater que les élus lui donnent un blanc-seing pour transformer le port à son image. Le projet du luxueux yacht club, en plein territoire populaire Chaumois, n’est que le début… Face à la polémique qu’il a provoquée ces dernières semaines, pas un mot, pas une réaction des élus de l’Agglomération, pourtant majoritaires au sein de la SEM Les Sables-d’Olonne Plaisance, censée porter et financer le projet. En taillant sur mesure le trône de président de la SEM pour Jean-Paul Dubreuil, les élus ont fait le choix de confier les clés (et les emmerdes) à un actionnaire privé. […]

Le Sans-Culotte 85 N°132 (Octobre 2020)

La Roche : comment l’ex-directeur de cabinet du maire a pu se mettre 34.490€ (finalement !) dans la poche ?

C’est désormais sur la place publique : l’ancien directeur de cabinet de Luc Bouard a utilisé à des fins personnelles la carte d’achats qui lui avait été confiée par la municipalité pour assurer les dépenses liées à sa fonction. D’une première version à 28.000 €, ce serait en fait plus de 34.000 € que l’homme aurait détourné en l’espace de 6 ou 7 mois. Le pot-aux-roses a été découvert en pleine campagne électorale. Début juillet, soit quelques jours après les élections, alors que le maire yonnais portait plainte, le cadre, lui, partait occuper le même poste auprès de Yannick Moreau, maire des Sables-d’Olonne, fort de la promesse de tout rembourser. […]

Le Sans-Culotte 85 N°131 (Septembre 2020)

Procès : Le Sans-Culotte 85 bientôt face au « déconfiné du bocage »

Petite piqûre de rappel : le 1er octobre prochain, ce sera le grand jour… celui de notre premier procès en diffamation (en bientôt 14 ans d’aventures culottées). Et c’est le Vicomte en personne qui nous invite à comparaître devant la 17ème chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Paris.

La Roche-sur-Yon : les responsables des maisons de quartier priés d’être de bons petits soldats !

Il y a trois ans, les neuf maisons de quartier yonnaises fusionnaient en une seule et même entité appelée Amaqy (Association des Maisons de Quartier Yonnaises)… désormais seule interlocutrice de la municipalité qui la subventionne et qui a souhaité cette mutualisation pour faire des économies d’échelle. […]

Le Sans-Culotte 85 N°130 (Juillet-Août 2020)

Au nom de l’esprit critique, le piège de la complosphère…

Voilà des mois qu’on ne sait plus qui et que croire. Un jour, le masque ne sert à rien, le lendemain, il devient obligatoire ; les enfants sont les pires contaminants, pis finalement nan, ils sont les premiers à retourner à l’école ; chloroquine ou pas chloroquine… Bref, qui dit vrai, et pourquoi nous ment-on ? Des questions légitimes mais qui sont aussi la porte ouverte aux théories fumeuses. L’angoisse, l’isolement et la déstabilisation provoqués par cette situation inédite créent un terreau favorable aux discours complotistes et aux dérives sectaires. […]

Le Sans-Culotte 85 N°129 (Juin 2020)

AU BAL MASQUÉ :

Normes et certification : une mise au point s’impose !

Un masque pour tous : une course à l’échalote

Discrimination numérique

Au Département, pas les mêmes protections pour tous…

L’Aiguillon-sur-Vie : le tabac-presse claque la porte !

Élus : les masques et la distanciation physique, c’est bien… pour les autres !

À La Boissière-des-Landes, on déploie l’armée pour garder les masques chez Prolaser

Au Girouard ou à Girouard, les habitants ne savent plus où ils habitent !

C’était la grosse lubie du maire sortant, Auguste Grit, platement battu dès le premier tour, après quatre mandats. Depuis 25 ans qu’il était à la tête de la commune, quelle mouche l’a piqué pour subitement décréter qu’elle ne s’appellerait plus « Le Girouard » mais « Girouard » tout court ?! C’était devenu une idée fixe… donnant lieu à une situation pour le moins cocasse. […]