Catégorie : Les Parutions

Le Sans-Culotte 85 N°131 (Septembre 2020)

Procès : Le Sans-Culotte 85 bientôt face au « déconfiné du bocage »

Petite piqûre de rappel : le 1er octobre prochain, ce sera le grand jour… celui de notre premier procès en diffamation (en bientôt 14 ans d’aventures culottées). Et c’est le Vicomte en personne qui nous invite à comparaître devant la 17ème chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Paris.

La Roche-sur-Yon : les responsables des maisons de quartier priés d’être de bons petits soldats !

Il y a trois ans, les neuf maisons de quartier yonnaises fusionnaient en une seule et même entité appelée Amaqy (Association des Maisons de Quartier Yonnaises)… désormais seule interlocutrice de la municipalité qui la subventionne et qui a souhaité cette mutualisation pour faire des économies d’échelle. […]

Le Sans-Culotte 85 N°130 (Juillet-Août 2020)

Au nom de l’esprit critique, le piège de la complosphère…

Voilà des mois qu’on ne sait plus qui et que croire. Un jour, le masque ne sert à rien, le lendemain, il devient obligatoire ; les enfants sont les pires contaminants, pis finalement nan, ils sont les premiers à retourner à l’école ; chloroquine ou pas chloroquine… Bref, qui dit vrai, et pourquoi nous ment-on ? Des questions légitimes mais qui sont aussi la porte ouverte aux théories fumeuses. L’angoisse, l’isolement et la déstabilisation provoqués par cette situation inédite créent un terreau favorable aux discours complotistes et aux dérives sectaires. […]

Le Sans-Culotte 85 N°129 (Juin 2020)

AU BAL MASQUÉ :

Normes et certification : une mise au point s’impose !

Un masque pour tous : une course à l’échalote

Discrimination numérique

Au Département, pas les mêmes protections pour tous…

L’Aiguillon-sur-Vie : le tabac-presse claque la porte !

Élus : les masques et la distanciation physique, c’est bien… pour les autres !

À La Boissière-des-Landes, on déploie l’armée pour garder les masques chez Prolaser

Au Girouard ou à Girouard, les habitants ne savent plus où ils habitent !

C’était la grosse lubie du maire sortant, Auguste Grit, platement battu dès le premier tour, après quatre mandats. Depuis 25 ans qu’il était à la tête de la commune, quelle mouche l’a piqué pour subitement décréter qu’elle ne s’appellerait plus « Le Girouard » mais « Girouard » tout court ?! C’était devenu une idée fixe… donnant lieu à une situation pour le moins cocasse. […]

Le Sans-Culotte 85 N°128 (Mai 2020)

Enquête : Mouvement des gilets jaunes : un masque ne suffira pas à l’étouffer !

Voilà plusieurs mois que nous préparions une enquête sur l’évolution de cette révolution sociale née sur les ronds-points fin 2018. En début d’année, alors que les manifs se radicalisaient sur fond de réforme des retraites, que la politique à l’approche des Municipales s’invitait au débat, un phénomène, moins médiatisé, prenait racine dans nos campagnes : de petites graines plantées ici ou là, se mettaient à germer, sous forme de collectifs, d’associations… véritable terreau d’échange et de réflexion d’une culture citoyenne, promise à s’implanter durablement dans le paysage démocratique local. Depuis mi-mars, finies les images de gilets jaunes matraqués à la télévision, mais la rage est toujours là, dans les chaumières… Et le confinement a laissé tout loisir de la nourrir, de la mûrir aussi. […]

Le Sans-Culotte 85 N°127 (Mars 2020)

Aux Essarts, mystère autour des carrières de la Bouguinière…
Deux carrières d’argile comme tant d’autres dans le secteur… Pourtant notre flair nous dit qu’il s’y trame quelque chose. Et comme on refuse de nous dévoiler ce que c’est, notre curiosité n’en est que plus attisée. D’autant plus si le mystère est entretenu par une entreprise de… recyclage, dirigée par Thierry Biron, l’opposant au maire de Brétignolles et à son port. Écolo sur la côte, que projette l’entrepreneur dans les terres ? Au jeu des devinettes, on donne notre langue au chat.
La fibre optique pour tous : à quels prix ?
Le déploiement de la fibre optique se poursuit dans le département. Vendée Numérique gère 80 % du territoire, en particulier les zones les plus reculées. Ce chantier titanesque, loin d’être fini, a un coût : environ 360 millions d’euros au total. […]

Le Sans-Culotte 85 N°126 (Février 2020)

Hervé Pillaud et la souveraineté numérique agricole : « Faites ce que je dis, pas ce que je fais » ?
L’éleveur vendéen Hervé Pillaud ne produit plus de lait mais davantage de beaux discours. Connu pour être un fer de lance de la transformation numérique agricole française, il est à l’initiative d’une tribune fort éclairée sur les risques de privatisation par les géants du numérique des données digitales issues de nos exploitations. Notamment par le biais des blockchain, une technologie permettant, grâce à la collecte et au partage de données, d’offrir au consommateur une totale transparence sur le produit qu’il achète, du champ à l’assiette. Un formidable outil… dès lors qu’il reste entre de bonnes mains. Or, c’est aussi sous l’impulsion d’Hervé Pillaud que les producteurs de lait de la marque « Juste & Vendéen » font figure de pionniers dans le domaine. […]

Le Sans-Culotte 85 N°125 (Décembre 2019)

ARNAQUES : vos armes contre les vautours ! Quatre pages de conseils et astuces pour ne pas se faire manger tout cru
Pas de cadeaux superflus. Nous, pour Noël, on a préféré offrir « utile » : un kit antiarnaques ! Quatre pages de conseils très pratiques pour se prémunir des escroqueries, entourloupes et abus en tous genres. Les consommateurs que nous sommes marchent en terrain miné ! À force, on finirait presque par devenir désagréables, ronchons, paranos, fermés, méfiants. Mais il y a de quoi et le e-commerce n’arrange rien. Ça nous apprendra à revenir vers les commerçants et artisans locaux, des gens au savoir-faire connu et reconnu. Tout devient « piégeux ». Ras-le-bol les mails bidons ! Hostile le téléphone ! Non Mamie, ne réponds pas. Ni oui, ni non, ni merde. Cric crac, raccroche, le voleur est dans le pré. Non je n’ai rien demandé, je n’ai besoin de rien. […]

Le Sans-Culotte 85 N°124 (Novembre 2019)

Nos élus multicartes : poupées russes à la vendéenne !
Comment un simple petit maire peut-il cumuler jusqu’à près de 5000 euros brut de revenu par mois avec un simple mandat ? L’astuce : siéger dans les syndicats mixtes, départementaux ou intercommunaux. Bienvenue dans les méandres d’un monde opaque et inconnu du grand public, peuplé d’une multitude de structures locales au sein desquelles les élus collectionnent les titres de présidents et vice-présidents, et parfois aussi, les indemnités qui vont avec… Mais pas toujours. […]

Le Sans-Culotte 85 N°123 (Octobre 2019)

Port de Brétignolles : « Mes couilles sur ton nez : vois-tu la marée monter !? »
Voilà une nouvelle qui nous a laissés en « cale sèche » !… Après plus de 15 ans d’acharnement, le capitaine Chabot, maire de Brétignolles-sur-Mer, a enfin décroché le graal : en juillet, la préfecture donnait son feu vert pour la réalisation de son fameux port de plaisance de 915 anneaux. Le site sauvage de la Normandelière va être dénaturé, la plage familiale coupée en deux, la côte éventrée, la dune rasée sur 150 mètres, la réserve d’eau voisine de 340.000 m3 vidée pour laisser place aux déblais ; les directives de gestion de l’eau du SDAGE sont ouvertement bafouées… Mais « on ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs », a déclaré Christophe Chabot au Canard Enchaîné. […]

Le Sans-Culotte 85 N°122 (Février 2019)

Sauver ses plumes ou finir à poil : une pause s’impose pour le vilain p’tit canard !
Le Sans-Culotte 85 va devoir s’absenter quelques mois (bouh…). Oh, juste le temps de se refaire le plumage, pour mieux revenir, mieux rebondir, plus en forme que jamais, paré à durer encore de longues années. A contrario, si on s’entête à vouloir tenir comme nous le faisons depuis 12 ans, le fil auquel tient la survie de votre journal poil à gratter, finira par céder incessamment sous peu. Victime de son succès en quelque sorte, ses conditions de publication restées à l’état artisanal des débuts, sont devenues intenables ; le dévouement des quelques personnes sur lesquelles tout repose depuis le lancement de cette folle aventure l’est devenu tout autant. Tout cela au détriment du plus important : la ligne éditoriale et notre rôle journalistique. […]