Auteur/autrice : Marie Coq

Le Sans-Culotte 85 N°134 (Décembre 2020-Janvier 2021)

Homophobie à l’Ices : les vieux démons de retour ?

Non, l’Institut catholique d’études supérieures (Ices) n’est pas une « fac facho » ni homophobe ! C’est en tout cas ce que s’échine à répéter la direction de l’établissement, surtout depuis l’épisode du saccage du stand LGBT à La Roche, en 2019, par certains de ses étudiants. Pour les responsables de l’université privée, ces agissements sont le fait d’une minorité et n’ont rien à voir avec les valeurs transmises par l’établissement. Et lorsque des professeurs partent en colo d’été avec l’Action Française ou Génération Identitaire (voir notre n° de septembre), ils font bien ce qu’ils veulent de leur temps libre tant que ça reste dans les limites de la légalité. Soit. […]

Le Sans-Culotte 85 N°133 (Novembre 2020)

Port Olona : Jean-Paul Dubreuil a carte blanche… ou plutôt gold !

Tandis que tous les projecteurs sont braqués sur les skippers du Vendée Globe, nous, on observe le sousmarin Dubreuil… Quand le grand patron vendéen accoste quelque part, généralement, faut que ça brille  ! Et force est de constater que les élus lui donnent un blanc-seing pour transformer le port à son image. Le projet du luxueux yacht club, en plein territoire populaire Chaumois, n’est que le début… Face à la polémique qu’il a provoquée ces dernières semaines, pas un mot, pas une réaction des élus de l’Agglomération, pourtant majoritaires au sein de la SEM Les Sables-d’Olonne Plaisance, censée porter et financer le projet. En taillant sur mesure le trône de président de la SEM pour Jean-Paul Dubreuil, les élus ont fait le choix de confier les clés (et les emmerdes) à un actionnaire privé. […]

Le Sans-Culotte 85 N°132 (Octobre 2020)

La Roche : comment l’ex-directeur de cabinet du maire a pu se mettre 34.490€ (finalement !) dans la poche ?

C’est désormais sur la place publique : l’ancien directeur de cabinet de Luc Bouard a utilisé à des fins personnelles la carte d’achats qui lui avait été confiée par la municipalité pour assurer les dépenses liées à sa fonction. D’une première version à 28.000 €, ce serait en fait plus de 34.000 € que l’homme aurait détourné en l’espace de 6 ou 7 mois. Le pot-aux-roses a été découvert en pleine campagne électorale. Début juillet, soit quelques jours après les élections, alors que le maire yonnais portait plainte, le cadre, lui, partait occuper le même poste auprès de Yannick Moreau, maire des Sables-d’Olonne, fort de la promesse de tout rembourser. […]

Le Sans-Culotte 85 N°131 (Septembre 2020)

Procès : Le Sans-Culotte 85 bientôt face au « déconfiné du bocage »

Petite piqûre de rappel : le 1er octobre prochain, ce sera le grand jour… celui de notre premier procès en diffamation (en bientôt 14 ans d’aventures culottées). Et c’est le Vicomte en personne qui nous invite à comparaître devant la 17ème chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Paris.

La Roche-sur-Yon : les responsables des maisons de quartier priés d’être de bons petits soldats !

Il y a trois ans, les neuf maisons de quartier yonnaises fusionnaient en une seule et même entité appelée Amaqy (Association des Maisons de Quartier Yonnaises)… désormais seule interlocutrice de la municipalité qui la subventionne et qui a souhaité cette mutualisation pour faire des économies d’échelle. […]

Le Sans-Culotte 85 N°130 (Juillet-Août 2020)

Au nom de l’esprit critique, le piège de la complosphère…

Voilà des mois qu’on ne sait plus qui et que croire. Un jour, le masque ne sert à rien, le lendemain, il devient obligatoire ; les enfants sont les pires contaminants, pis finalement nan, ils sont les premiers à retourner à l’école ; chloroquine ou pas chloroquine… Bref, qui dit vrai, et pourquoi nous ment-on ? Des questions légitimes mais qui sont aussi la porte ouverte aux théories fumeuses. L’angoisse, l’isolement et la déstabilisation provoqués par cette situation inédite créent un terreau favorable aux discours complotistes et aux dérives sectaires. […]

Le Sans-Culotte 85 N°129 (Juin 2020)

AU BAL MASQUÉ :

Normes et certification : une mise au point s’impose !

Un masque pour tous : une course à l’échalote

Discrimination numérique

Au Département, pas les mêmes protections pour tous…

L’Aiguillon-sur-Vie : le tabac-presse claque la porte !

Élus : les masques et la distanciation physique, c’est bien… pour les autres !

À La Boissière-des-Landes, on déploie l’armée pour garder les masques chez Prolaser

Au Girouard ou à Girouard, les habitants ne savent plus où ils habitent !

C’était la grosse lubie du maire sortant, Auguste Grit, platement battu dès le premier tour, après quatre mandats. Depuis 25 ans qu’il était à la tête de la commune, quelle mouche l’a piqué pour subitement décréter qu’elle ne s’appellerait plus « Le Girouard » mais « Girouard » tout court ?! C’était devenu une idée fixe… donnant lieu à une situation pour le moins cocasse. […]

Le Sans-Culotte 85 N°128 (Mai 2020)

Enquête : Mouvement des gilets jaunes : un masque ne suffira pas à l’étouffer !

Voilà plusieurs mois que nous préparions une enquête sur l’évolution de cette révolution sociale née sur les ronds-points fin 2018. En début d’année, alors que les manifs se radicalisaient sur fond de réforme des retraites, que la politique à l’approche des Municipales s’invitait au débat, un phénomène, moins médiatisé, prenait racine dans nos campagnes : de petites graines plantées ici ou là, se mettaient à germer, sous forme de collectifs, d’associations… véritable terreau d’échange et de réflexion d’une culture citoyenne, promise à s’implanter durablement dans le paysage démocratique local. Depuis mi-mars, finies les images de gilets jaunes matraqués à la télévision, mais la rage est toujours là, dans les chaumières… Et le confinement a laissé tout loisir de la nourrir, de la mûrir aussi. […]

Le Sans-Culotte 85 N°127 (Mars 2020)

Aux Essarts, mystère autour des carrières de la Bouguinière…
Deux carrières d’argile comme tant d’autres dans le secteur… Pourtant notre flair nous dit qu’il s’y trame quelque chose. Et comme on refuse de nous dévoiler ce que c’est, notre curiosité n’en est que plus attisée. D’autant plus si le mystère est entretenu par une entreprise de… recyclage, dirigée par Thierry Biron, l’opposant au maire de Brétignolles et à son port. Écolo sur la côte, que projette l’entrepreneur dans les terres ? Au jeu des devinettes, on donne notre langue au chat.
La fibre optique pour tous : à quels prix ?
Le déploiement de la fibre optique se poursuit dans le département. Vendée Numérique gère 80 % du territoire, en particulier les zones les plus reculées. Ce chantier titanesque, loin d’être fini, a un coût : environ 360 millions d’euros au total. […]

Le Sans-Culotte 85 N°126 (Février 2020)

Hervé Pillaud et la souveraineté numérique agricole : « Faites ce que je dis, pas ce que je fais » ?
L’éleveur vendéen Hervé Pillaud ne produit plus de lait mais davantage de beaux discours. Connu pour être un fer de lance de la transformation numérique agricole française, il est à l’initiative d’une tribune fort éclairée sur les risques de privatisation par les géants du numérique des données digitales issues de nos exploitations. Notamment par le biais des blockchain, une technologie permettant, grâce à la collecte et au partage de données, d’offrir au consommateur une totale transparence sur le produit qu’il achète, du champ à l’assiette. Un formidable outil… dès lors qu’il reste entre de bonnes mains. Or, c’est aussi sous l’impulsion d’Hervé Pillaud que les producteurs de lait de la marque « Juste & Vendéen » font figure de pionniers dans le domaine. […]

Le Sans-Culotte 85 N°125 (Décembre 2019)

ARNAQUES : vos armes contre les vautours ! Quatre pages de conseils et astuces pour ne pas se faire manger tout cru
Pas de cadeaux superflus. Nous, pour Noël, on a préféré offrir « utile » : un kit antiarnaques ! Quatre pages de conseils très pratiques pour se prémunir des escroqueries, entourloupes et abus en tous genres. Les consommateurs que nous sommes marchent en terrain miné ! À force, on finirait presque par devenir désagréables, ronchons, paranos, fermés, méfiants. Mais il y a de quoi et le e-commerce n’arrange rien. Ça nous apprendra à revenir vers les commerçants et artisans locaux, des gens au savoir-faire connu et reconnu. Tout devient « piégeux ». Ras-le-bol les mails bidons ! Hostile le téléphone ! Non Mamie, ne réponds pas. Ni oui, ni non, ni merde. Cric crac, raccroche, le voleur est dans le pré. Non je n’ai rien demandé, je n’ai besoin de rien. […]