Le Sans-Culotte 85 N°135 (Février 2021)

Foot : la coach des filles de La Roche « marquée à la culotte » par un vieux dossier…

Alors que L’Étoile sportive ornaysienne de football (Esof) de La Roche-sur-Yon est surtout connue pour sa section féminine, serait-ce un gros caillou dans sa chaussure à crampons  ? Fin décembre, le journal L’Équipe révélait qu’une entraîneure avait été licenciée du centre de formation de Clairefontaine (Yvelines) en 2013 pour « des relations intimes » avec de jeunes joueuses, dont certaines mineures. Une plainte pour agression sexuelle avait été déposée à l’époque par une joueuse, puis classée sans suite en raison de la prescription des faits présumés. L’entraîneure en question est Angélique Roujas, ancienne joueuse internationale. Suite à cet épisode, la technicienne a rebondi en 2014 dans un club de première division, à Metz, qu’elle a quitté en 2019 pour venir exercer à La Roche-sur-Yon. Elle est aujourd’hui en charge, notamment, d’une équipe féminine de jeunes, rien ne l’empêchant légalement d’entraîner encore. Localement, personne ne semblait au courant de cette affaire. Le club et les instances départementales aimeraient bien laisser cette histoire aux vestiaires…

Aizenay : le maire « menacé » par son élu !

Rififi à la mairie d’Aizenay depuis qu’un rapport de 2015 est ressorti du placard. Le document, tombé dans l’oubli, liste de sérieux problèmes de structures sur une partie du complexe sportif des Ganneries. Fin novembre, le nouveau conseiller municipal délégué au Patrimoine et Travaux, Yvan Hamard, par ailleurs expert dans le domaine, demande carrément la fermeture immédiate au public de toutes les salles concernées, et menace même le maire d’en appeler au préfet s’il ne s’exécute pas… ce qu’il fit d’ailleurs. Alors que le maire, Franck Roy, a effectivement fermé lesdits bâtiments le temps d’effectuer les diagnostics nécessaires, il a aussi retiré sur-le-champ à l’élu pugnace toutes ses délégations. Un clash qui lui vaut, en ce début d’année, l’apparition d’un groupe d’opposition au sein du conseil municipal. Et d’ici à ce qu’il retrouve Yvan Hamard en face de lui (suppléant d’Alain Leboeuf) aux prochaines Départementales, il n’y a pas loin !

Le président de La Roche VF « interdit de vestiaire » ?!

Au club La Roche Vendée Football, il y a du rififi dans l’air ! Le président actuel, Thierry Barbarit, patron d’une chaîne de boulangeries, ne serait pas en odeur de sainteté… Les relations seraient tendues, en particulier avec l’équipe première, qui évolue en N3. Certains joueurs et membres du staff lui reprochent une absence de projet, voire une absence tout court au quotidien. Résultat : les joueurs et techniciens bouderaient leur président, à tel point que les portes du vestiaire lui seraient fermées les jours de match. Si l’intéressé dément, force est de constater que sa légitimité ne semble pas couler de source… Ambiance électrique chez les Rouge et  Blanc !

Bornes pour voitures électriques : le député à deux doigts de péter un câble !

Cinq ans après notre enquête sur les ratés des bornes de recharge (lire notre n°82), voilà que ces dernières refont parler d’elles… Et nul doute que Matthieu Orphelin, député (ex-LREM) du Maine-et-Loire, se souviendra de sa virée vendéenne  ! De passage dans le département début décembre, il a connu bien des galères pour recharger sa Zoé. D’abord à Aizenay, où il n’a pas pu se brancher aux deux bornes de la commune. Puis à Dompierre-sur-Yon, où il a pu mettre du jus mais… où il a dû abandonner son câble de recharge, resté bloqué à la borne  ! «  Exceptionnel  », nous dit le Sydev. N’empêche, voilà un bug qui la fout mal !

Démission de J-C Guilbaud de la Ligue contre le Cancer : un remake de l’épisode de la Caf ?

Tiens  ! Le président du comité vendéen de la Ligue contre le Cancer, Jean-Charles Guilbaud, qui claque la porte parce qu’en bisbille avec les salariés… comme un air de  déjà  vu !

Saint-Hilaire-de-Riez : un 2e élu, visé par des plaintes pour harcèlement sexuel, démissionne !

MAIS AUSSI DANS CE NUMÉRO…

Dans la gueule de la rédaction : Le maire de Fontenay prend l’apéro en loucedé : à nous la gueule de bois !

Baleine découpée : les voleurs repartent… la queue entre les jambes !

Saint-Denis-du-Payré : la maire se prend les roues dans une place handicapé !

Chabot, président de la com’ com’: dans ses rêves… et dans la revue Entreprendre !

Puy du Fou : le dompteur de médias est mou du fouet !

Accidents du travail : Fleury Michon encore condamnée !

Pour sa rubrique « La démocratie à poil », le SC85 est retourné à Cugand

Si on s’intéresse de nouveau à cette petite commune située à deux pas de la Loire-Atlantique, c’est parce que son premier adjoint, Adrien Baron, a fait parler de lui ces derniers mois. Fin novembre, le site d’informations locales Médiacités a ainsi pointé le « mélange des genres » entre la société de communication MBG Ouest (dont Adrien Baron est le fondateur associé) et plusieurs campagnes électorales. La boîte de l’ancien président départemental du Parti radical (de 2013 à 2016) a ainsi assuré la com’ de campagne de l’actuelle secrétaire d’État à la jeunesse (dont il est aujourd’hui le chef de cabinet), Sarah El Haïry, lorsqu’elle se présentait aux législatives de 2017 à Nantes. Et c’est aussi MBG Ouest qui était à la manœuvre à Cugand pour la campagne des municipales 2020 de Cécile Barreau. Devenue maire, celle-ci a nommé Adrien Baron 1er adjoint… en guise de remerciement ? C’est donc un homme multi-casquettes qui est assis à côté de l’édile à la table du conseil !