Le Sans-Culotte 85 N° 85 (Mai 2015)

Les policiers municipaux privés de flingue par les autorités

Notre département compte 80 policiers municipaux, dont la plupart sont seuls en poste. Aucun n’est armé. Selon les missions qui leur sont confiées par les maires, certains réclament avec force d’être dotés d’armes, qu’elles soient ou non létales, afin d’être mieux protégés. Ils estiment que leur métier a beaucoup évolué, effectuant parfois un travail similaire aux gendarmes ou aux policiers nationaux, et que les moyens dont ils disposent pour accomplir leurs tâches ne sont pas à la hauteur de celles-ci. L’immense majorité des maires est contre l’armement de sa police, de même que le préfet, tous estimant que le contexte local ne justifie en rien une telle demande. Un dialogue de sourds dans un débat qui sent la poudre !

 

Les « Amis de l’Historial » nous rejouent les guerres de Vendée !

Créé par le conseil général en 2006, sous l’impulsion de Philippe de Villiers, l’Historial de la Vendée retrace l’histoire de notre département, de la Préhistoire à nos jours. Et pour servir ce musée, conçu à la gloire de notre patrimoine et au nom de la mémoire collective vendéenne, existe une association : « Les Amis de l’Historial », réunissant 375 membres… Or, en mars dernier, leur président les a appelés à rejoindre une nouvelle association sous le nom de « Vendée Historial, les Amis du Musée ». Deux associations quasi identiques se retrouvent donc officiellement « amies » du musée… voilà qui est plutôt saugrenu ! Le résultat d’un imbroglio judiciaire sur fond de conflit de personnes qui, depuis deux ans, pourrit les mondanités de rigueur parmi ces mécènes, amoureux d’histoire locale.

 

DOSSIER Réforme scolaire : qui a tenu le rythme ?

La mise en place des nouveaux rythmes scolaires dans nos écoles s’est souvent faite dans la douleur… Il y a un an, un peu partout, les esprits s’échauffaient, tandis que les maires, pour la plupart, freinaient des quatre fers, dépensant parfois plus d’énergie à dénoncer la réforme qu’à se creuser la tête pour savoir comment ils allaient l’appliquer. Du débat, il a fallu passer au concret… Quel état des lieux pouvons-nous dresser après une année scolaire ? Chaque commune ayant la liberté d’organiser les choses à sa sauce, son propre emploi du temps, avec ou sans activités, gratuites ou payantes, de manière arbitraire ou par le dialogue, on observe des situations extrêmement disparates d’un bout à l’autre de la Vendée. Un département dont la moitié des élèves étudient dans le privé, resté lui à l’ancien rythme… Une spécificité avec laquelle il faut jongler. S’il y a des communes où ça coince, d’autres nagent, parfois contre toute attente, dans le bonheur… Zoom sur quelques-unes d’entre elles.

 

La démocratie participative bafouée au syndicat mixte Pays de Luçon ?

C’est en tout cas ce que dénoncent des citoyens voulant siéger dans le conseil de développement, sorte de think-tank consultatif, un dispositif obligatoire s’inscrivant dans les contrats de développement territoriaux signés avec la Région. Regroupant quatre communautés de communes, le nouveau syndicat mixte Pays de Luçon serait tellement à la bourre dans son processus de création qu’il s’affranchirait volontiers des avis d’un conseil de développement « factice et noyauté par des élus » voulant écarter les gêneurs de la société civile. A la clé de ces contrats, des mannes financières conséquentes destinées à aider un sud-Vendée bien à la peine…

 

Les erreurs de jeunesse du conseiller municipal délégué aux… jeunes yonnais !

A 25 ans, Jack Mbeti Noah est le benjamin de la nouvelle majorité municipale yonnaise. Un cheval fougueux, qui, selon des habitants et des élus, gagnerait à plus maîtriser ses propos en public et à mieux honorer son engagement d’élu… rien que ça !

 

A Thorigny, un dispositif « Opposants vigilants » surveille de près le « shérif » municipal !

Pour la première fois de son histoire, ce village de 1.200 âmes de la périphérie yonnaise connaît l’existence d’une opposition municipale, dont l’ambition est d’apporter une voix différente afin de créer un débat démocratique. Pas facile dans un village séculaire qui jusque-là avait pris bien d’autres habitudes, à tel point que les opposants dénoncent les manières de faire du maire et sa vision très personnelle de la démocratie ! Balivernes pour le concerné, Luc Guyau, qui assume pleinement son mode de fonctionnement et le fait d’être le boss de la commune qu’il administre, ce qui n’exclut pas d’écouter l’avis des autres. Une main ferme dans un gant de velours !

Le Hellfest, festival devenu gigantesque sans vendre son âme au diable !

Le désormais célèbre festival fête son dixième anniversaire cette année (19-21 juin), et quelque 140.000 personnes sont attendues à Clisson, commune limitrophe de la Vendée. Si ce grand rendez-vous européen des « métalleux » affiche complet… sur réservation (!), cela n’a pas toujours été le cas, son aventure a été aussi tumultueuse que périlleuse. Au regard de l’actu, on pense-là aux détracteurs, extrémistes cathos notamment (dont des Vendéens parmi les plus virulents), qui début mai, en vandalisant le site, ont encore fait montre de leur « tolérance » et de leur finesse d’esprit. Mais rien n’arrêtera le show ! Soudés, ceux qui en ont fait l’âme si singulière l’ont porté à bout de bras, et chaque édition se prépare désormais depuis le siège vendéen de l’association organisatrice qui a su conserver un état d’esprit associatif en dépit des millions brassés. On vous ouvre les coulisses de l’organisation de ce méga-show !

 

 

Mais aussi dans ce numéro…

La Roche : les royales indemnités d’élue de la « duchesse » Anne Aubin-Sicard…

Porcherie de Poiroux : Moreau et Pillaud se disputent le bout de gras !

La sénatrice Billon épinglée pour sa « mauvaise hygiène numérique »…

Le Vicomte taille un short à Retailleau

Le maire des Sables soutient Dupont-Aignan… bientôt suivi par son adjointe Tesson ?

Le saint maire de Talmont a les faveurs de l’évêque… on devine facilement pourquoi

A Beaulieu, la liberté de la presse passée de mode !

Les Essarts : Emmaüs France s’énerve… gentiment

Quand l’Hermione flinguait des Vendéens !

Ainsi que toutes nos rubriques habituelles…