Le Sans-Culotte 85 N° 63 (Mars 2013)

UNE63A La Roche-sur-Yon : droite et centre sont en quête d’un mouton à cinq pattes !

Cherche candidat(e) d’âge médian (40-55 ans), sans passé villiériste trop prononcé, sans casseroles politiques ni personnelles, consensuel et diplomate, charismatique, impliqué dans la vie locale, suffisamment costaud pour tenir ses troupes et porter un projet commun… Objectif : prendre à la gauche la mairie yonnaise ! Comme Copé le suggérait récemment en ironisant, les forces d’opposition yonnaises de droite et du centre pourraient fort bien passer ce type d’annonce, tant ils recherchent la perle rare qui leur permettrait de faire vaciller Regnault de son trône municipal. Ce n’est pas gagné dans une ville sociologiquement de gauche, qui, selon certains, ne serait prenable que par son centre (politique). Au pouvoir depuis 35 ans, la coalition majoritaire regarde toute cette agitation d’un œil mi goguenard mi dédaigneux, quasiment persuadée qu’elle ne peut pas perdre la Ville… sauf énorme coup de grisou ! D’autres, plus humbles, se méfient tout de même d’une bonne liste droite-centre bien unifiée qui pourrait tailler de sérieuses croupières  à la « Team Regnault way of life » !

 

Dossier maisons de retraite : nos vieux se cachent pour mourir… en souffrance ?

Chiffres, ratios, gestion, management, budgets, postes, coûts, économies, contrats d’objectifs… Et l’humain, dans tout ça, quelle est sa place ? Pas forcément au centre des préoccupations ; souvent en bout de chaîne, même. On ne parle pas là de multinationales, mais de maisons de retraite, ou plus exactement d’EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes). Très en avance sur nombre de départements français, la Vendée compte 149 établissements de ce type. L’équipement est tel que toute création de lits supplémentaires est gelée pour plusieurs années, ce qui ne manquera pas de générer de gros soucis… De quoi inquiéter les familles et effrayer les personnels des EHPAD, dont nombre sont déjà en grande souffrance professionnelle. Beaucoup dénoncent une maltraitance quasi institutionnelle qui, par un effet « cascade », engendre des conséquences plus ou moins graves à tous les niveaux. Etat des lieux dans notre département.

 

 

« Cantinegate » : affaire d’Etat à Mareuil-sur-Lay !

Les Renseignements généraux vendéens étaient présents au conseil municipal le 4 février, preuve que nous ne sommes pas les seuls à surveiller la polémique qui enfle dans cette commune. Objet de la controverse : un projet de cantine municipale soutenu mordicus par le maire, malgré l’offensive de l’école publique La Vallée du Lay  qui veut bien partager ses repas avec l’école privée, mais refuse d’être le dindon de la farce ! Entre les parents, les enseignants, l’Amicale laïque, une soixantaine de personnes sont mobilisées et déterminées… Une grogne de mauvaise augure à un an des Municipales !

MAIS AUSSI DANS CE NUMÉRO…

Bon plan aux Olonnes : un terrain bradé par la collectivité fait le bonheur d’un promoteur !

Adeptes des doubles casquettes : Ces Vendéens, ces schizos !

Vendée Globe : Quel garnement gauchiste, ce Gabard ! 

Le Sans-Culotte fait grimper la libido à L’Hermenault ! 

Impôts : l”abus de langage préféré de nos élus 

L’UMP 85 toujours au temps des sémaphores… 

Pour nos députés PS, le non-cumul, c’est pour… plus tard ! 

Le Port de L’Aiguillon-sur-Mer en cale-sèche… de bateaux ! 

Tuyau percé à Vendrennes : le maire est irréprochable…et nous met au défi de prouver le contraire !

Ainsi que nos rubriques habituelles.

 

Commander des anciens numéros du Sans-Culotte 85 !