Le Sans Culotte N° 30 (Novembre 2009)

UNE30Régionales 2010 : Scrut’ un ami désespérément !

A quatre mois des élections régionales, le compte à rebours a commencé. C’est le moment où jamais de former ses équipes pour le match… et de veiller à ne pas se faire enfler le ballon avant le coup de sifflet ! Un jeu d’alliances qui semble tourner au vinaigre pour le président PS des Pays de la Loire. Jacques Auxiette, qui était parti uni avec les Verts et le PC dès le premier tour en 2004, voit ses amis s’émanciper et sa coalition s’étioler… A défaut de vert, et qui sait peut-être aussi de rouge, le PS va-t-il devoir passer à l’orange au risque de provoquer un carambolage interne ? Une chose est sûre : il a en face de lui une droite unie et bien déterminée à récupérer la Région en mars prochain, les Pays de la Loire étant l’une des principales cibles de la majorité présidentielle…

Rue Ferrer : l’énigme des plaques disparues

Samedi 17 octobre au matin. Elus et membres d’associations étaient réunis rue Francisco Ferrer à La Roche-sur-Yon pour inaugurer les toutes nouvelles plaques à l’effigie de ce libre penseur espagnol, exécuté par la monarchie cléricale pour avoir défendu le principe de l’école moderne et laïque… Quand, oh surprise ! On découvre que les cinq plaques de la rue, fixées il y a quelques jours à peine, ont toute disparu ! Plusieurs individus seraient venus les décrocher dans la nuit… Une action ciblée puisque aucune autre plaque n’a été dérobée. Mais alors, par qui et pour dire quoi ?

Turpitudes autour du livre de Laurent De Villiers

Pourquoi Guy Birenbaum n’a jamais pu le publier…

Les vannes de la Vannerie !

Nous avons fait un tour à la réunion publique organisée par les élus du pays des Olonnes au sujet de la future «vitrine économique du territoire» prévue sur le site de la Vannerie. Un projet d’aménagement qui va nécessiter l’acquisition de nombreux terrains : 130 propriétaires sont concernés, et cinq maisons sont condamnées à disparaître. Des habitants remontés face à des élus sur la défensive, le débat promettait d’être vif… Pas manqué !

Bruxelles réclame 500 millions : Remboursera ou remboursera pas ?

Cet été, on apprenait que l’Etat français allait exiger, sur demande de Bruxelles, le remboursement des subventions européennes touchées par les producteurs français de fruits et légumes entre 1992 et 2002 : une dette de 500 millions d’euros, correspondant à 338 millions d’aides auxquels s’ajoutent les intérêts qu’ont laissé courir les gouvernements successifs depuis 2002. Motif de cette requête ? Non seulement ces aides auraient «faussé la concurrence», dixit Bruxelles, mais surtout elles étaient censées être temporaires… «Hors de question de rembourser», rétorquent en bloc les syndicats, à l’instar de Jean-Paul Douillard, vice-président de la fédération des Producteurs de légumes de France (FNSEA) lui-même producteur à Aizenay en Vendée. Il nous le confirme : «Pas d’inquiétude à avoir… Quoi qu’il arrive, on ne payera jamais !»

«Ventre à Tux» : une liberté virtuelle mais bien réelle !

L’association vendéenne «Ventre à Tux» a pour but de promouvoir les logiciels et les systèmes informatiques libres, puis de les rendre accessibles au grand public. Il s’agit pour l’instant d’un petit groupe de six personnes qui souhaite faire découvrir le logiciel libre à travers différents thèmes. Avis à tous ceux qui croient en la liberté informatique de demain…

Commander des anciens numéros du Sans-Culotte 85 !