Le Sans-Culotte 85 N° 114 (Avril 2018)

Le VHF en Coupe de France : jackpot financier pour une équipe en or !

Les pousseurs de ballons du bocage se sont avec panache qualifiés pour la demi-finale de la Coupe de France de foot, grande première dans l’histoire vendéenne. Au-delà de l’aspect sportif et de l’aventure humaine, le parcours des joueurs de ce club semi-pro évoluant en National (3e division française) est également très intéressant en termes financiers. […]

Le Sans-Culotte 85 N° 113 (Mars 2018)

Aux Sables-d’Olonne, « Les Bois flottants » torpillés sur tous ses bords !

Voilà des mois que cette association, spécialisée dans le patrimoine nautique, subit les salves nourries de détracteurs remontés comme des coucous chaumois ! Skippée par l’omni président Yannick Viau – alias Loulou les Bois flottants – l’association fonctionnerait de manière douteuse, sans tenir d’assemblée générale ni rendre de comptes à quiconque, alors qu’elle perçoit aides matérielles et subventions publiques. Tout ça pour, entre autres, restaurer d’une manière singulière différents vieux bateaux, dont la plupart moisissent aux quatre coins de Port Olona… Un vrai scandale, selon des membres d’autres assos, mais aussi de particuliers ! Une plainte a été déposée auprès du procureur de la République, et les élus, saisis du dossier, se le refilent comme une patate chaude. L’intéressé Viau adopte, lui, une attitude de mépris face à ses pourfendeurs. […]

Le Sans-Culotte 85 N° 112 (Février 2018)

A Ste-Flaive-des-Loups, le maire se prend pour un shérif !
Voilà plusieurs semaines qu’un jeune agriculteur, souhaitant démarrer son activité sur un terrain acheté dans la commune, en est empêché par le maire. Ce dernier ayant tout simplement décidé de condamner, à l’aide d’énormes blocs de béton, les deux extrémités du seul chemin donnant accès à sa parcelle. Objet du litige : le fait que cet agriculteur, Mohamed Moussaoui, y ait installé un mobil home sans aucune autorisation, et dans lequel le maire l’accuse, sans preuves sérieuses, de vivre ou d’héberger quelqu’un. Or, si l’homme s’est effectivement mis en tort, le maire, de son côté, pour justifier sa réplique, n’hésite pas à s’appuyer sur un arrêté municipal plus que contestable, puisqu’avançant un faux prétexte, le seul but étant de faire plier M. […]

Le Sans-Culotte 85 N° 111 (Décembre 2017 – Janvier 2018)

La députée du bocage n’est pas élue pour plaire… et elle l’assume !
Notre rédaction se révèle souvent être un baromètre infaillible pour détecter les grognes émergentes… Or, ça commence à grincer sec dans le bocage ! Martine Leguille-Balloy, fraîchement élue députée En Marche, avait prévenu : elle n’est pas du genre à couper du ruban… Seulement, son manque de proximité et d’intérêt pour le local lui vaut des critiques, d’élus comme de ses plus proches : un de ses assistants parlementaires est parti voir ailleurs, son propre suppléant aux élections dit essayer tant bien que mal de faire remonter les sollicitations de maires locaux qui se sentent toisés… Alors qu’ils ravalent leurs susceptibilités, car cette députée au fort caractère l’assume : c’est en restant bosser à Paris qu’elle réglera les problèmes de sa circonscription, et certainement pas en batifolant sur place, encore moins en travaillant sa pose pour la presse locale ! […]

Le Sans-Culotte 85 N° 110 (Novembre 2017)

Coup de balai donné dans l’Eglise vendéenne : sorcellerie ?
« Imprévue « c’est le terme employé dans les plus hautes sphères de l’évêché pour qualifier l’annonce de la démission de l’évêque de Luçon, le très contesté Mgr Castet, le mois dernier… prenant de court même ceux qui l’espéraient comme un miracle et n’osaient plus y croire ! Plus surprenante et plus brutale encore, la mise à pied 48 h plus tôt du père Vincent Lautram, symbole par excellence de ces jeunes prêtres évangélistes ramenés par Mgr Castet dans le diocèse, un de ses protégés qui plus est ! La concomitance des faits pose question… Quelques éclairages culottés s’imposent ! […]

Le Sans-Culotte 85 N° 109 (Octobre 2017)

Yannick Moreau, le seigneur des Olonnes songe à arrêter la politique !
L’omni président-maire Yannick Moreau aurait comme du vague à l’âme, après 18 années de carrière politique agitées, il pense à son avenir et ne se voit plus comme élu. Scoop ! « La politique, c’est pas la vraie vie », a-t-il répété plusieurs fois, au cours d’un entretien qui, à l’origine, ne concernait absolument pas son éventuel futur retrait des affaires politiques ! Elan de sincérité ou p’tite déprime post défaite électorale, sa première en la matière ? On ne sait exactement, mais l’homme est apparu comme à la fois sincère et soulagé d’exprimer cela. […]