Le Sans-Culotte 85 N° 115 (Mai 2018)

UNE-115L’attaché parlementaire du député Henriet lynché sur Facebook, puis harcelé et menacé…

Un petit commentaire aux conséquences hallucinantes, jusqu’à l’obliger à changer ses numéros de téléphone, faire surveiller son domicile par les gendarmes, et à ce qu’il en arrive presque à perdre son job … Voilà ce que vient de vivre un des collaborateurs du député du sud-Vendée Pierre Henriet, pour avoir critiqué les propos tenus par un officier supérieur de l’armée française, concernant les funérailles nationales du colonel Beltrame. Une bisbille qui, relayée sur les réseaux sociaux par des dizaines de milliers d’amoureux transis de l’armée et de la patrie, a entraîné des comportements haineux, voire délictueux. Un délire qui met encore une fois en exergue les dangers que peuvent parfois provoquer l’usage malsain des réseaux sociaux, avec en filigrane une vengeance à caractère politique loin d’être anodine…

Méthanisation : la nouvelle ruée vers l’or (vert) ?

Individuelles, collectives voire industrielles : depuis quelques années, on voit fleurir un peu partout en Vendée des unités de méthanisation, dont le process consiste à produire du biogaz avec des déchets agricoles ou issus de l’agro-industrie. Une opération vertueuse dans son principe, qui vise à valoriser des matières organiques en énergie ; ce serait tout bénéfice à la fois pour les agriculteurs et pour la planète ! Quant aux applications concrètes, elles soulèvent quelques questionnements parfois, notamment concernant la teneur des substrats post-traitement en unité de méthanisation épandus sur les sols. Mais aussi à propos de dérives financières, puisque le biogaz racheté par Engie à un prix attractif, encadré par l’Etat, peut inciter à produire toujours plus d’énergie… jusqu’à parfois transformer l’agriculteur en « énergiculteur » ? Et si des financiers y investissent de plus en plus massivement, ce n’est pas forcément bon signe…

Saint-Hilaire-de-Riez : le resto du maire bricolé en douce…

Laurent Boudelier est toujours propriétaire des murs et du fonds de commerce du restaurant Le Pélican, situé à Sion, en plein cœur de ce beau site historique patrimonial. Depuis qu’il est élu, il a mis l’établissement en gérance, et ses exploitants ont récemment eu l’idée saugrenue de réaliser quelques travaux bien visibles sans aucune autorisation ni demande de permis de construire, ce qui est totalement hors des clous légalement parlant ! Une cocasserie réalisée à l’insu du maire-proprio, qui le met dans une situation inconfortable… Mais tout va être régularisé au plus vite, forcément ! En attendant, ça jase…

5e Circonscription : l’ex-candidat Souchard déclaré inéligible pour… 53 € !

Mais aussi pour n’avoir pas fait vérifier son compte de campagne électorale par un membre de l’ordre des experts-comptables… Ce ne sont pas des rigolos, au conseil Constitutionnel, qui, le 1er décembre dernier, a été saisi par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, à propos du cas de Pascal Souchard, candidat aux dernières Législatives dans le sud Vendée, sous la bannière Debout la France (DLF), parti dirigé par Nicolas Dupont-Aignan. Ancien désabusé du FN 85, qu’il avait quitté avec fracas, Pascal Souchard avait changé de crémerie voilà deux ans ; un visionnaire, au vu du positionnement par la suite de Dupont-Aignan, ayant rallié Marine Le Pen lors du second tour de la Présidentielle !

Beaulieu-sous-La-Roche : Ségrégation scolaire au Pays des Achards !

Le Pays des Achards est la première communauté de communes du département, et même de la région, à faire l’expérience de récupérer à sa charge l’ensemble de la compétence enfance/jeunesse. Une harmonisation à l’échelle intercommunautaire, mise en place cette année, et qui oblige à renier quelques spécificités locales. Comme à Beaulieu-sous-La-Roche, où les écoles de la commune avaient toujours accueilli les enfants des villages voisins comme les siens, sans distinction ni contrepartie financière. Plus d’une vingtaine d’écoliers sont désormais considérés comme des étrangers, ce qui n’est et ne sera évidemment pas sans conséquences…

La Garnache : on sent déjà comme un air de campagne… électorale

Fin mars, la municipalité de La Garnache (5000 habitants) publiait, à la façon des grandes villes, un luxueux bulletin comptant pas moins de 44 pages, afin de dresser, dans les détails, son bilan de mi-mandat. Ni une ni deux, un collectif citoyen, dont il ne fait nul doute qu’il ne réunit pas les soutiens du maire, a écrit au préfet pour dénoncer une manœuvre purement politique et électoraliste aux frais du contribuable local. Un avant-goût de la bataille qui s’annonce… la prochaine échéance municipale (prévue en mars 2020) étant manifestement déjà dans tous les esprits, quels qu’ils soient.

MAIS AUSSI DANS CE NUMÉRO…

Loi sur le secret des affaires… ou comment bâillonner la presse !

L’avenir du marais Poitevin dessiné par des technocrates qui n’y ont jamais mis les pieds !

Retailleau fait sa girouette… … et affiche ses divergences avec chef Wauquiez

Pas un mais deux évêques pour la Vendée… Super promo dans le diocèse !

Invisibles, les centristes du MoDEM 85 ?

Champion du… déficit, le Vendéspace !

Photocaf’tons : Les processions pascales se multiplient comme les petits pains…

 

Commander des anciens numéros du Sans-Culotte 85 !