Le Sans-Culotte 85 N° 102 (Février 2017)

UNE-102Foncia renvoyé en correctionnelle : deux élus accusés de « vote fictif » !

Le groupe immobilier Foncia est, comme bon nombre de syndics, régulièrement attaqué au civil par des propriétaires s’estimant floués, mais voir une agence et ses responsables traînés jusque devant le tribunal correctionnel est un cas presque inédit. Et cela se passe chez nous ! En effet, le TGI des Sables-d’Olonne l’a acté en janvier, les responsables de Foncia Vendée (entre autres) seront cités à comparaitre pour « faux, usage de faux et escroquerie », le 15 juin prochain, dans une affaire opposant le syndic à quatre copropriétaires des Fermes Marines (830 lots), à Brétignolles-sur-Mer. Or, le président de Foncia Vendée n’est autre que le conseiller régional centriste Laurent Caillaud, et le préposé de Foncia alors chargé de la gestion de cette copropriété s’appelle François Caumeau, aussi conseiller municipal yonnais encarté LR. Le comble étant de voir ces deux élus accusés de « vote fictif » !

L’ophtalmo sablais serait un peu trop voyeur envers des patientes…

Si la rumeur court depuis des mois dans la région côtière, elle n’est pas infondée, loin de là, puisqu’après plainte déposée par une femme… avocate, puis une enquête policière, le Dr Eric Tessier, spécialiste des yeux, est cité à comparaître le 2 mars devant le tribunal correctionnel des Sables-d’Olonne. Selon plusieurs témoignages recueillis, il aurait pris des clichés et/ou filmé à leur insu et sans leur autorisation plusieurs patientes, actes commis dans l’exercice de sa profession… Voilà qui la fiche sacrément mal pour ce praticien bien connu, exerçant dans son cabinet du centre-ville et à la clinique locale !

Aux cérémonies officielles yonnaises, on y entre en masse comme dans un moulin…

N’importe qui pouvait se pointer aux vœux Ville-Agglo ou à l’inauguration du nouveau pôle culturel CYEL, sans avoir à présenter une invitation ou même à être contrôlé… Un tel dilettantisme la fiche plutôt mal en plein état d’urgence ! Si certains « non désirés » ont ainsi pu pénétrer dans les lieux, d’autres sont restés à quai, faute d’avoir reçu leur invitation, La Poste ayant sérieusement failli dans sa mission… De quoi générer colères, rancœurs et incompréhensions, et provoquer une crise dans les services municipaux ! La mairie bat d’ailleurs sa coulpe, et explique les raisons de ce double fiasco embarrassant.

Les éleveurs de lapins vendront chèrement leur peau !

Jusqu’à présent relativement épargnés par les successives crises agricoles, les cuniculiculteurs sont désormais eux aussi plongés en plein marasme économique, les causes étant plurifactorielles. « La filière se consume ! », alertent gravement syndicats agricoles et organisations professionnelles de producteurs. Or, la Vendée est le premier département français en ce domaine, regroupant quasiment un tiers du petit millier de professionnels du lapin à consommer dit « à chair » répartis sur le territoire hexagonal. Si la filière s’est toujours montrée réactive face aux aléas conjoncturels, là c’est plus compliqué, puisque nombre de paramètres ne dépendent pas d’elle… Alors faudrait pas non plus prendre les cuniculiculteurs pour des lapins de six semaines !

L’entrepreneur de Soullans se sent acculé et abandonné : 45 emplois menacés

La société TPE, spécialisée dans la collecte, le retraitement et le transport de divers déchets, est installée depuis 1998 sur un terrain situé en périphérie de Soullans. 18.000 m2 enclavés entre la voie ferrée, un marais, une zone Natura 2000 et un des plus importants sites vendéens exploités par RTE (Réseau de Transports d’Electricité). Si l’exploitation de l’entreprise s’est avérée conforme jusqu’en 2008, ce n’est plus le cas depuis, et elle fonctionne dans l’illégalité au regard de textes et normes ayant évolué… faute de pouvoir déménager. Son explosif patron Loïc Elineau dénonce l’inertie de la mairie et de la préfecture avec force mots, mais est sèchement renvoyé dans les cordes pour s’être lui-même mis dans de sales draps en se plaçant hors-la-loi ! Aujourd’hui, il doit cesser ses activités considérées comme très dangereuses ; alors il menace, lui, de fermer boutique et d’être contraint de virer tout le monde…

La justice ordonne la réintégration d’une secrétaire de mairie bannie…

Voilà une histoire un peu surréaliste qui pourrait servir de leçon à bien d’autres petites communes rurales du département… Le tribunal administratif de Nantes a désavoué l’une d’entre elles, en ordonnant le retour immédiat de la secrétaire de mairie qui avait été révoquée en 2014 pour de « nombreux manquements dans l’exercice de ses fonctions », dont la falsification de signatures ! Les juges ont estimé que les élus s’étaient montrés bien sévères à l’égard à cette secrétaire multifonctions et quelque peu livrée à elle-même… Une décision qui a surpris tout le monde, mais à laquelle il a bien fallu se plier !
Dans la gueule de la rédaction : Les taulards braqués par les élus !

Emplois aidés : l’Education nationale encore condamnée… la routine !

Les procès se suivent aux prud’hommes, aboutissant dans 100 % des cas à une condamnation de l’employeur qu’est l’Education nationale, qui à chaque fois passe pour un vil patron limite esclavagiste. Toujours en cause, ces fameux contrats aidés des plus précaires, censés donner un coup de pouce à des personnes éloignées de l’emploi, en leur fournissant un travail et une formation professionnelle, cette dernière obligation n’étant jamais respectée… Rien que pour la Vendée, l’ardoise se monte déjà à quelque 600.000 € pour l’Education nationale !

MAIS AUSSI DANS CE NUMÉRO…

Le chef de file du FN régional se fait sucrer son permis de conduire !

Villiers met le bazar à Chambord… et ne quitte plus Marion Maréchal-Le Pen

Le maire de Luçon se prend une déculottée électorale… et Maxence de Rugy agace !

Radio pontons : Virtual Regatta : un sacré bon business !

Radio pontons : Une course à bout de… souffle ?

Fronde à Beaulieu- sous-La-Roche : la mairie promet de revoir sa copie

Directeur de camping pour un « salaire » de stagiaire…

Photocaf’tons : Le mystère de La vierge Marie bientôt élucidé aux Herbiers…

 

Commander des anciens numéros du Sans-Culotte 85 !