Année : 2017

Le Sans-Culotte 85 N° 104 (Avril 2017)

UNE-104

Traces radioactives dans le bocage : suivez le guide Geiger !
La multinationale française Areva, spécialisée dans l’énergie nucléaire, vient d’être autorisée à stocker jusqu’à 4000 tonnes de stériles miniers uranifères, sur son ancien site d’extraction d’uranium de la Commanderie, à Treize-Vents. Une mine souterraine et à ciel ouvert exploitée pendant 35 ans, jusqu’en 1990, et dont pas mal de tonnes de terre et roches ont été utilisées comme remblai sur différents chantiers de la région. Une cartographie détaillée, réalisée sur ordre ministériel, a permis de recenser et de mettre en évidence que des stériles miniers ont ainsi été utilisés dans sept communes du haut bocage. Aujourd’hui, Areva va récupérer certains de ces éléments légèrement radioactifs pour les enfouir dans son ancienne mine. […]

Le Sans-Culotte 85 N° 103 (Mars 2017)

UNE-103

Port de Brétignolles : « J’ai été nul ! » : la repentance (pas désintéressée ?) du nouveau capitaine Chabot !
Alors que nous le questionnions sur les services de l’Etat ayant retoqué deux gros dossiers communaux et intercommunaux, le maire de Brétignolles et président de la CDC Pays de St-Gilles a naturellement et en toute zénitude abordé le projet de port de plaisance, sur le mode de confessions intimes… Une séquence inédite au cours de laquelle, apparaissant pétri d’humilité, il a exprimé des regrets quant à la première mouture du port présentée en 2011 : « A l’époque nous avons été bien naïfs et moi j’ai été nul, le projet n’était pas abouti et j’ai pris là-dessus énormément de recul ». […]

Le Sans-Culotte 85 N° 102 (Février 2017)

UNE-102

Foncia renvoyé en correctionnelle : deux élus accusés de « vote fictif » !

Le groupe immobilier Foncia est, comme bon nombre de syndics, régulièrement attaqué au civil par des propriétaires s’estimant floués, mais voir une agence et ses responsables traînés jusque devant le tribunal correctionnel est un cas presque inédit. Et cela se passe chez nous ! En effet, le TGI des Sables-d’Olonne l’a acté en janvier, les responsables de Foncia Vendée (entre autres) seront cités à comparaitre pour « faux, usage de faux et escroquerie », le 15 juin prochain, dans une affaire opposant le syndic à quatre copropriétaires des Fermes Marines (830 lots), à Brétignolles-sur-Mer. Or, le président de Foncia Vendée n’est autre que le conseiller régional centriste Laurent Caillaud, et le préposé de Foncia alors chargé de la gestion de cette copropriété s’appelle François Caumeau, aussi conseiller municipal yonnais encarté LR. […]