Le Sans-Culotte 85 N° 93 (Mars 2016)

UNE93Air Caraïbes : JP Dubreuil mis en examen par un juge de Guadeloupe

L’information a été révélée par un jeune journal indépendant, Le Courrier de la Guadeloupe, mais n’a, bizarrement, toujours pas atterri en métropole… Le 14 octobre dernier, après audition, Pierre Mesnard, juge d’instruction au tribunal de grande instance de Pointe-à-Pitre, a signifié à Jean-Paul Dubreuil sa mise en examen pour « abus de biens sociaux d’une société par actions ». L’entrepreneur vendéen est soupçonné de détournement d’actifs dans l’affaire du rachat d’Air Caraïbes, une saga judiciaire vieille de quinze ans. Confiant, et pas du genre à se laisser abattre, J-P Dubreuil assure n’avoir « jamais dépassé la ligne rouge »… plus prompt tout de même à communiquer sur sa toute nouvelle compagnie low cost que sur cette affaire !

 

Dépoussiérage et ménage de printemps chez Les Républicains 85 !

Avec les récentes élections internes ayant abouti à un profond renouvellement de ses instances, la fédération vendéenne présente un visage tout neuf… ou presque ! Organisé à l’arrache, le scrutin a généré bien des frustrations, aigreurs et mécontentements. Reste que pour la première fois, le président Retailleau (réélu, forcément !) a enfin pu mettre ses propres troupes en ordre de marche, clôturant l’ère des Guédon et consorts, donnant ainsi un coup de frais et de modernité à une fédération qui était devenue bien « apathique et sclérosée », selon ses propres dirigeants. Si des jeunes poussent à la roue, aspirant à obtenir plus de place et de démocratie interne, ils devront encore jouer des coudes… Eh oui, leur parti et ses forces vives sont avant tout là pour servir le national : tout est, en effet, organisé pour former une armée de bons p’tits soldats militants bénévoles utilisés dans un unique objectif, celui de gagner la Présidentielle 2017… A l’assaut !

+ A lire également : Isabelle Rivière, star montante des Républicains, doit succéder à Perrier

 

Cette fracture idéologique qui divise les socialistes vendéens… Mais chut !

Les séismes provoqués par divers choix politiques gouvernementaux pour le moins controversés dans son propre camp font, que, désormais, à force de secousses répétées, le PS est au bord de l’implosion. La base récrimine et s’indigne depuis des mois, suivie depuis peu par quelques cadors comme Martine Aubry. Une fracture de plus en plus ouverte qui n’avait fait que s’accroître à l’occasion du projet de loi sur la déchéance de la nationalité… A tel point que le débat et sa teneur ont largement fuité du cadre privé de la vie de la fédération de Vendée, même si ses dirigeants ont, en vain, tenté de colmater les brèches !

 

L’ASA Vallée du Lay stoppe les machines à quelques semaines du procès…

Alors que la date du procès de quatre de ses anciens gestionnaires approche (1er avril), l’association syndicale autorisée de la Vallée du Lay poursuit son processus de régularisation. Et cela passe avant tout par l’arrêt de toutes les activités de travaux publics, celles-là mêmes qui représentaient parfois jusqu’à 80 % de son gagne-pain…

+ à lire également : La comptable d’ores et déjà condamnée à rembourser 148.555 € !

 

La députée Bulteau sournoisement snobée dans sa circonscription ?

Plusieurs faits récents semblent, sinon le démontrer nettement, au minimum jeter le doute quant au « traitement » dont l’élue ferait parfois l’objet, au cours de manifestations publiques organisées dans différentes communes de sa circonscription électorale… du moins quand elle est invitée ! Etre une élue femme, et socialiste de surcroît, c’est apparemment pas toujours une sinécure dans une Vendée encore assez profondément ancrée dans un fonctionnement plutôt conservateur et très masculin…

 

L’étau judiciaire se resserre autour du « serial arnaqueur » vendéen…

Nicolas Guitton vient d’être mis en examen par le parquet de Saumur, avec trois présumés complices, suite à une enquête de 14 mois conduite par les gendarmes. Cela concerne des faits d’escroquerie, abus de confiance, abus de biens sociaux, faux et usage de faux, actes délictueux qui auraient été commis dans une ancienne de ses sociétés. Aujourd’hui à la tête d’un cabaret près du Mans, celui que nous avions surnommé le « serial arnaqueur » vendéen connaît là aussi quelques déboires, sachant que d’autres procédures sont en cours, notamment en Vendée, où un juge enquête sur des faits plus anciens suite aux dépôts de plusieurs plaintes… Mais que la fête continue, mousseux tiède pour tout le monde !

 

MAIS AUSSI DANS CE NUMÉRO…

Aux Olonnes, le recrutement de Cécile Lataste est-il un retour d’ascenseur politique ?

Divorce dans l’Eglise : le SOS prévisible de certains paroissiens…

Crise agricole : pansements posés sur sabots de bois…

Des nouvelles de : Pour Intermarché, Eiffage a vendu la peau de l’ours avant de l’avoir tué…

Mauvais élève, l’agroalimentaire vendéen !

Les « petits » élus contraints d’augmenter leurs indemnités…

Notre-Dame-des-Landes : la pub qui fait grincer

Photocaf’tons : Dans la ville de l’évêché, on vend Le Sans-Calotte !

Photocaf’tons : Sur son calendrier, le conseil départemental place le Mardi Gras un vendredi : hérésie !

Ainsi que toutes nos rubriques habituelles…

 

Commander des anciens numéros du Sans-Culotte 85 !