Le Sans-Culotte 85 N° 90 (Novembre 2015)

UNE90CAF 85 : les Vendéens solidaires face aux « technocrates »

La presse s’en est largement fait l’écho ces derniers mois, rien ne va plus à la CAF de la Vendée ! Mais ce qui a été réduit à un simple conflit de personnes entre le directeur et le président de la CAF soulève, en fait, la question bien plus épineuse de la gouvernance des organismes paritaires, en cette fête des 70 ans de la Sécurité Sociale. D’un côté, on assiste à un lobbying commun – fait rare – de toutes les associations de directeurs. De l’autre, on trouve un président de la CAF (représentant CGT), qui est parvenu à fédérer autour lui presque tous les partenaires sociaux, de FO au MEDEF (!), mais aussi et surtout nos élus, de droite comme de gauche, qui tentent discrètement de faire contrepoids à ce qu’ils estiment relever du« corporatisme ».

Procès Xynthia Renaud Pinoit devait-il choisir entre l’AVIF et ses ambitions politiques ?

La politique s’immisce décidément vicieusement dans ce procès en appel… Le mois dernier, nous évoquions le cas du très politisé avocat général, finalement remplacé au pied levé (lire en encadré) ; de la même manière, Renaud Pinoit, président de l’AVIF (Association des Victimes), mais aussi candidat aux élections régionales, n’aurait-il pas été mieux inspiré de se mettre en retrait de l’association le temps du procès qui va démarrer le 16 novembre… soit pile en même temps que la campagne électorale ? La question a été houleuse au sein du conseil d’administration de l’AVIF, entraînant des démissions et pas mal de tensions.

A Luçon, l’aumônerie fait sa pub au collège public… Mon dieu !

Quelques esprits forcément chagrins ont été au mieux surpris, au pire choqués, par la distribution faite à tous les élèves d’une plaquette de l’aumônerie locale, document forcément promotionnel ! Prosélytisme, atteinte à la laïcité, démarche illégale ? Pas du tout, selon le principal du collège Beaussire, qui (et vérifications faites par nos soins), n’a fait qu’appliquer la loi, se pliant aux pressions exercées par une aumônerie locale qui se proclame œcuménique et sans arrière-pensées… Si sur le fond personne n’a semble-t-il péché, la méthode reste sujette à controverse dans une ville « sensible » abritant l’évêché !

Les Etablières : Faute d’étudiants, l’école de journalisme agonise…

Ce n’est pas réellement un scoop en soi, mais cette filière ouverte en 2003 bat sérieusement de l’aile, sans doute impactée par un problème de positionnement, de coût élevé et de non reconnaissance, ni par les instances professionnelles du journalisme, ni par l’Etat. En cette rentrée, il ne subsiste plus que 5 élèves en seconde année de Master, et il n’y en a plus aucun en première année, ce qui conduit Sup Journalisme à repenser son offre… Une réflexion est actuellement en cours. Même constat du côté des formations supérieures en tourisme, mais ce serait beaucoup plus encourageant concernant d’autres filières, selon Les Etablières, groupe qui nous dévoile sa stratégie par la voix de son président Hervé Pillaud.

A lire aussi dans ce dossier :

 « Sup Vide » à St-Hilaire-des-Loges : épilogue d’un fiasco annoncé…

Accessibilité et logement : la com’ municipale crée de faux espoirs à Montaigu…

La communauté de communes Terres de Montaigu inaugure la réalisation d’un concept nouveau, importé des Pays-Bas, consistant à créer un ensemble de logements autour d’un EPHAD ; un projet conçu pour répondre aux besoins d’un public vieillissant, avec « des logements spécialement étudiés pour les personnes à mobilité réduite, âgées ou non », avait annoncé la mairie. En réalité, ces appartements ne font que respecter les normes en vigueur d’accessibilité, ni plus ni moins. Alors, erreur de communication ou manque d’anticipation ?

 

A La Roche, guerre de tranchées autour d’un drapeau patriotique FFI !

Comment une expo artistique destinée à perpétuer le devoir de mémoire de la Seconde Guerre mondiale et de la Résistance a-t-elle pu se transformer en un violent conflit de personnes, sur fond du prêt d’un drapeau historique emblématique appartenant à la mémoire et au patrimoine collectifs… C’est ce que nous allons tenter de retracer, via la parole donnée aux principaux protagonistes d’une désolante histoire qui ne montre pas un exemple pacificateur aux jeunes générations !

Le comité départemental de rugby plaqué par les présidents de clubs !

Le psychodrame surréaliste se poursuit au sein des instances départementales, avec des démissions en cascades et une assemblée générale houleuse qui a eu pour grave conséquence de décapiter totalement le bureau en place… A ce jour, le Comité départemental de rugby n’a plus aucun dirigeant, et risque d’être placé sous tutelle des instances régionales !

Polémique : la préfecture interdit de dessiner sur le sable !

Surtout quand cette opération de beach-art est organisée par une association anti aéroport Notre-Dame-des-landes, sujet ô combien sensible ! Face aux boucliers juridiques levés par les autorités étatiques et aux « très fortes pressions de la gendarmerie », selon les organisateurs, l’opération pacifique qui devait se dérouler sur une plage de La Barre-de-Monts a été in extremis annulée…

MAIS AUSSI DANS CE NUMÉRO…

Régionales : un seul mandat pour Clergeau… et pour cause !

Régionales : retour d’ascenseur : pas un ingrat le cycliste Jean-René Bernaudeau

Régionales : Bruno Retailleau excommunie les Chrétiens démocrates

Christophe Chabot, oracle vedette des pronostics sportifs

La Roche-sur-Yon : Les dessous de La Joséphine…

A quand une section du GIGN à Angles ?

L’Amicale des conseillers généraux : la caisse de retraite de nos élus

L’argent des sondages de Buisson payait ses voyages aux Sables !

La Garnache : c’est pas la fête à la Toussaint !

Tract anonyme : stupeur et consternation à La Boissière-de-Montaigu

Ainsi que toutes nos rubriques habituelles…

Commander des anciens numéros du Sans-Culotte 85 !