Le Sans Culotte N° 35 (Mai 2010)

UNE35Parc éolien de Beaulieu : à qui profite le court-jus ?

La commune de Beaulieu-sous-La-Roche projette l’implantation d’un parc éolien (de 6 ou 7 éoliennes) à proximité du futur Centre de Stockage de Déchets, en limite de Venansault. Fin 2009, la municipalité a fait le choix de confier ce projet à la société Vinci. Or, plusieurs habitants avaient d’ores et déjà signé des accords fonciers avec une autre candidate, la société Ventura (devenue Theolia). Que s’est-il passé ? C’est ce que nous avons cherché à comprendre…

Au pied du mur

Retraites : nos élus sont-ils prêts à se mettre au régime ?

Il n’y a pas le choix ! Il va falloir, soit aller bosser en déambulatoire, soit se résigner à bouffer des patates jusqu’à notre dernière heure… Quoi qu’il en soit, il faut trouver le moyen de «sauver» notre système de retraite, ce «privilège» qu’ont les Français dans le monde sauvage d’aujourd’hui. Car sinon, le spectre grec pourrait bien nous tomber dessus… ça fout la trouille, hein ? Eh bien, tant mieux, parce qu’il va falloir que tous les Français prennent conscience de l’enjeu… et des efforts qui incombent à chacun. TOUS les Français ? Même nos élus ! Eux aussi vont devoir faire des «efforts» nous dit-on, mais à en croire le silence des députés et sénateurs vendéens sur la question, on n’est pas prêts d’avoir la même notion de «privilège» !!

Les travaux publics dans l’ornière !

Lotissement, voirie, assainissement, ponts… Tous ceux que vous voyez bosser au quotidien sur les gros œuvres, n’avaient encore jamais connu pareille situation. La crise a brutalement plongé la profession sans un puits dont on peine à voir le fond ! Face à un marché privé asséché par la crise, les entreprises se disputent toutes le secteur public et n’hésitent pas à casser les prix pour occuper le terrain. Une politique suicidaire dont certains élus profitent, voire abusent ! Il faut dire que eux aussi s’inquiètent fortement de leur avenir financier. Et cette frilosité n’est pas de bon augure pour les professionnels… En définitive, ils se sont tirés une balle dans le pied et ne savent plus comment repartir !

Mouilleron : star du HLM vendéen !

Après l’inauguration, en grande pompe, de ses propres nouveaux locaux, Vendée habitat a remis ça : une nouvelle fête, des centaines d’invités et des petits fours… mais pour inaugurer, cette fois, le 13 000e logement HLM construit en Vendée. Et où avait lieu la fête ? Non pas à La Roche, connue pour être plutôt bonne élève en la matière, mais à côté, sur le fief du sénateur maire Philippe Darniche : à Mouilleron-le-Captif. Une commune qui avec 2% de logements sociaux (au lieu des 20% qu’exige la loi), n’est pas franchement une référence !!

MSA suffira jamais !

Fin 2009, la MSA de Vendée qui disposait d’un surplus de budget par rapport à d’autres départements, a décidé d’offrir aux producteurs de lait une remise sur leurs cotisations sociales. Une aide particulièrement bienvenue au regard de la situation critique dans laquelle ils se trouvent. Mais une aide qui exclut aussi tous les petits producteurs, offrant ainsi une prime à la surproduction, à l’origine même de la crise…

OGM : les labels vendéens se mettent à la diète !

Il y a un peu plus d’un an, au moment où le poulet de Loué décidait d’une cure de désintox’, Le Sans-Culotte faisait paraître un article expliquant que les labels rouges vendéens, eux, n’avaient pas l’air décidés à suivre

le mouvement. Or, il s’avère qu’aujourd’hui, les choses évoluent… Les produits labellisés de Vendée semblent, petit à petit, tourner le dos aux OGM. Et notamment, sous la pression de la Grande distribution. Qui l’eût cru !?

Cherchez l’erreur :

Les Herbiers : une Tour de cuivre dans une ville «développement durable» !

Tuyau percé :

Les TER privatisés ?

Le p’tit coin bio :

L’allégé fait-il grossir ?

Commander des anciens numéros du Sans-Culotte 85 !