Le Sans-Culotte 85 N° 120 (Novembre 2018)

LA BARRE-DE-MONTS
Le shérif municipal expose sur Facebook ses trophées routiers !
Son initiative d’ouvrir une page spécifique sur le réseau social, validée par la mairie, ne fait pas que des contents… Car le brigadier Grégory, qui, a lui seul, représente la police municipale du coin, a pris sa mission très à coeur, au point de publier régulièrement des photos lors d’interventions, de véhicules fautifs notamment, le tout accompagné de commentaires volontiers moralisateurs ! Alors les commentaires vont bon train, mais les « emmerdeurs » (sic) sont priés d’aller pester ailleurs… La liberté d’expression semble avoir des limites très restreintes, avec chef Gregory, ce qui nuit à une initiative originale également remplie de vertus pédagogiques et préventives. […]

Le Sans-Culotte 85 N° 119 (Octobre 2018)

LES SABLES-D’OLONNE : regroupement familial au cabinet du maire…
Népotisme. Le mot est lâché, et il n’est pas usurpé ni galvaudé de son sens originel, puisque l’épouse du directeur de cabinet du maire a été recrutée pour, temporairement, remplacer la titulaire au poste du secrétariat général, en arrêt maladie. […]

Le Sans-Culotte 85 N° 118 (Septembre 2018)

SUD-VENDEE
Non, le député Henriet n’a pas embauché sa copine !
Après avoir licencié un de ses collaborateurs parlementaires (dans un premier temps suspendu suite à une violente polémique numérique), le député du sud-Vendée a engagé une nouvelle recrue. Une jeune fontenaisienne dont le nom a parfois fait vivement réagir, dans la région de Fontenay-Luçon, puisque, selon plusieurs témoignages très affirmatifs, elle ne serait autre que la compagne de l’élu, ce qui est interdit par la loi ! L’intéressé dément vigoureusement ces faits, les attribuant à une rumeur malsaine colportée dans sa circonscription. Mais certains éléments sont tout de même troublants…

LONGEVILLE-SUR-MER
La directrice de l’EHPAD aux petits soins pour son… confort !
Contractuelle de droit privé à la tête d’une maison de retraite publique, la directrice gère le plus petit établissement du secteur, mais bénéficie du plus haut salaire. […]

Le Sans-Culotte 85 N° 117 (Juillet – Août 2018)

Détournement d’argent à l’accueil de loisirs : fini le bon temps !
En début d’année, le bureau de l’association qui gère l’accueil périscolaire de Fougeré/Thorigny a vu l’élection de nouveaux parents, soucieux de mettre leur nez dans une gestion réputée opaque. Or, ils étaient loin d’imaginer qu’ils allaient découvrir un détournement d’argent d’au minimum 12.000 € ! Et ils ne sont pas au bout de leurs surprises… Car, comme eux, nous avons découvert que la pratique est récurrente dans le secteur, presque une tradition ancrée dans les moeurs ! ’où l’habitude de s’arranger à l’amiable, sans faire de vague, comme le préconise si bien le maire de Fougeré et comme le découvre parfois, à l’occasion de notre enquête, la fédération Familles Rurales, dont les assos concernées sont adhérentes. […]

Le Sans-Culotte 85 N° 116 (Juin 2018)

Le Tour de France, on l’aime et on l’acquitte !

Toute la Vendée va dérouler le tapis jaune (or) à la Grande boucle qui, pour la 6e fois, partira depuis notre département que l’on sait accro, non à l’EPO, mais plutôt au vélo, dans toutes ses déclinaisons ! Grand barnum populaire, le 105e Tour prendra donc ses aises les 6 et 7 juillet, et afin de se plier aux véritables diktats d’un organisateur aussi exigeant qu’intransigeant, tout le monde a été réquisitionné, des services officiels aux bénévoles d’associations. On ne mégote pas avec le 3e plus grand événement sportif mondial, véritable machine à cash alimentée par les coups de pédales de coureurs n’en retirant pas, eux, de somptueux bénéfices, contrairement à l’organisateur Amaury Sport Organisation (ASO). […]

Le Sans-Culotte 85 N° 115 (Mai 2018)

L’attaché parlementaire du député Henriet lynché sur Facebook, puis harcelé et menacé…
Un petit commentaire aux conséquences hallucinantes, jusqu’à l’obliger à changer ses numéros de téléphone, faire surveiller son domicile par les gendarmes, et à ce qu’il en arrive presque à perdre son job … Voilà ce que vient de vivre un des collaborateurs du député du sud-Vendée Pierre Henriet, pour avoir critiqué les propos tenus par un officier supérieur de l’armée française, concernant les funérailles nationales du colonel Beltrame. Une bisbille qui, relayée sur les réseaux sociaux par des dizaines de milliers d’amoureux transis de l’armée et de la patrie, a entraîné des comportements haineux, voire délictueux. […]